Les voyages passés

   CUBA AVRIL 2018
   CUBA 2017
   BELLE ÎLE 2017
   THAILANDE 2016
   MIAMI, HAITI, NYC 2016
   BELLE-ÎLE 2015
   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   SAN-FRANCISCO 2014
   BELLE-ILE 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   BEST OF HOLLAND 2007
   BEST OF HOLLAND 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005
   MARRAKECH ROLLER



pochette miel socotra

un arbre

Dracaena cinnabari ou dragonnier de socotra

en fleurs

EXPOSITION

Sanaa
Accueil Voyages Voyages passés

YEMEN 2010
par : Christine, Claire

"Exposition sur le Yemen d’hier et d’aujourd’hui"
du 13 avril au 29 mai 2010
Bibliothèque Trocadéro

Récit d’un voyage au Yémen par Planet Roller du 19 février au 1er mars 2010.

Qui cherche-t-on à abuser en racontant au Journal de 20h qu’un attentat "a failli" avoir lieu sur le vol 253 Amsterdam-Detroit quasiment le jour de Noël ? Je ne crois pas une minute que ce scénario qui décrédibilise le Yémen chaque soir au journal car personne ne passe les frontières sans être passé au scanner…..

Et il me semble que cet incident a été programmé pour nuire à ce pays Et la seule bombe qui éclate c’est que cette nouvelle va réduire notre groupe comme une peau de chagrin………



Nous étions environ 50 à "avoir envie d’y aller à la fin nous ne serons plus que 25 mais Khadija contribue à la teneur d’un groupe qui devient inoubliable, en invitant des jeunes, une famille, bref nous sommes 35 sans compter le staff de chauffeurs et autres aides de toutes sortes que nous avons autour de nous

Un voyage qui commence très bien ! Malgré les nombreux bagages qui contiennent surtout des patins et accessoires roller à laisser sur place, des cadeaux, des médicaments … chacun apporte son obole pour un "peuple qui manque" aime-t-on dire dans nos pays sur gavés !! Mais c’est de bon cœur

Ces bagages vont se répartir aisément entre nous, un groupe qui commence bien, et un vol quasiment privé pour nous qui ne sommes que 35 dans l’avion (un airbus de 300 places !) Beau temps ; bonne nourriture, personnel de bord charmant mais tout ça va changer un tantinet à l’escale au Caire car l’avion se remplit des Yéménites (donc des hommes en nombre et des femmes voilées de la tête aux pieds) qui viennent se faire soigner en Egypte.

A Sana’a il fait 17° ce qui nous change de Paris où il faisait 2° ! Nous avons fait connaissance dans l’avion avec " Catalina" une jeune journaliste intrépide qui vient faire un reportage pour le Monde et Fig Mag, elle sera bien enquiquinée pour sortir son matériel photo et nous ne l’avons pas recroisée dans les parages ni vu son reportage, si vous la voyiez…. !

Le minibus Olympic Club nous attend et nous conduit à 100 à l’heure à travers la route quasiment déserte mais nous savons déjà comment conduisent les Yéménites et surtout au klaxon ! Même la nuit !

Et nous voici à l’Arabia Felix devant un bon dîner malgré l’heure, l’accueil est chaleureux comme on sait le faire ici ! Gamal le "boss" nous connait, il parle un français parfait.

Pendant notre dîner Sibylle apparait et c’est avec elle que nous faisons dès le premier soir (nuit , il est minuit maintenant) une promenade dans Sanaa endormie, la vieille ville éclairée faiblement nous montre quand même ses maisons remarquables et millénaires, un peu plus il fallait aller directement nous coucher car ici nos accompagnateurs ont peur qu’il nous arrive quelque chose, cela changera vite mais pour ce soir ils voulaient appeler Faris , notre parrain sponsor, si tard, pour lui demander si nous pouvions aller marcher ! Faut pas exagérer il ne va rien nous arriver ! Sauf l’émerveillement d’être ici soudain ! Et tout est si calme dans cette vieille cité, seuls les chats traversent les rues étroites lorsque nous arrivons à leur hauteur ! Il est prévu que nous excursionnions demain, ok Bonne nuit à demain

Samedi 20 février 2010 !

Je n’ai pas beaucoup dormi ; j’ai attendu et écouté le muezzin qui annonce la prière du petit matin ! Puis le jour se lève et les oiseaux chantent sur la terrasse, chant sublime !

Nous nous retrouvons au petit déjeuner dans la cour de charme de l’hôtel Arabia felix avec ses tonnelles de feuillages. Naima, notre "TO", vient nous chercher à 10h pour faire l’excursion à Shibam et Kawkaban que nous avions déjà faite il y a 4 ans ! C’est avec bien du plaisir que je la refais.

Le temps est agréable au possible, nous apprenons la légende des deux astres et le poème d’Ataturk qui vint à Kawkaban et y bâtit cette porte sculptée, notre guide nous explique cette belle histoire, et nous invite à prendre le thé chez lui. Il a des béquilles et se déplace avec dextérité parmi les pierrailles malgré son handicap. Il est jeune et vient de s’installer dans cette belle maison avec sa femme, celle-ci se cache en partie derrière un rideau et nous envoie des sourires puis des rires de sa cachette au moment des "au revoir" !

Nous avons déjeuné de façon pantagruélique dans ce beau restaurant que nous connaissions, ce sont des spécialités : omelettes assaisonnées, ragoûts de toutes sortes, et pain tendre et apprécié ! La route de Kawkaban est refaite sur ses 2400 mètres de dénivelé ! Et les policiers qui nous escortent sont jeunes, ils nous photographient sans arrêt depuis leur voiture, nous sommes quasiment seuls sur cette route et c’est le concours de photos d’une voiture à l’autre, on rit beaucoup !

Le dîner a lieu au restaurant de poisson le plus fameux de Sana’a et le pain y est gigantesque, les cuisiniers nous invitent à partager leur travail, enfin en touristes bien sûr ! Agnès met la main à la pâte et on voudrait bien voir souvent des cuisines comme celle-ci !

Le soir nous la faisons notre rando de la lune ou d’autre chose ! Avec Sibylle et Laetitia ces deux belles jeunes françaises qui habitent Sana’a et y sont bien ! L’une y apprend l’arabe, c’est au Yémen qu’il est le plus pur, et l’autre est mariée avec un haut fonctionnaire (on va dire comme ça) On traverse la vieille ville arrêt bonjour chez Sibylle, et sur chaque places, elle connaît tout le monde, parle arabe avec tous et nous avons donc un bon stock de photos avec les "gars du quartier" ! On rentre par la porte de Bab el Yémen et par les remparts et le wadi. Comme d’habitude en somme ! On dort bien !

Dimanche 21 février 2010

Il est prévu que nous allions participer à une rencontre avec des enfants handicapés mentaux au Movenpick le plus grand hôtel de Sana’a. La matinée se passe en promenade dans la vieille ville et le souk. Et l’après midi Khadija est arrivée du Caire et nous rejoint au Movenpick grand complexe hôtelier impressionnant et tape à l’œil mais c’est son rôle ! Je rencontre Oliver, un étudiant anglais mais déjà correspondant de presse et Hailey, une jeune américaine dans la même situation. Tous ces jeunes occidentaux heureux de vivre au Yémen voilà qui est intéressant et loin du cliché que l’on nous présente sur ce pays Ces deux là m’interviewent et leurs articles seront des plus fidèles à ma pensée !

Ce que nous allons faire ici correspond bien à ce que je désire apporter avec Planet roller ; les jeunes handicapés sont bien sagement alignés sur des gradins dans le terrain de sport, puis Faris arrive avec ses fils Adam et Ryan, deux merveilles de la nature que nous aurons la chance d’avoir pour staff à Socotra !

Et une grande farandole s’organise avec ces enfants qui soudain découvrent le roller et essaient à tour de rôle sinon sont transportés dans les bras des plus vigoureux ! Ça tourne dans tous les sens et les sourires sont de vraies grosses bananes sur tous les visages !

Et le soir restaurant (celui où nous avions goûté au narguilé lors de notre précédent voyage) et rando pour certains, balade à pied pour d’autres avant d’aller se coucher !

Lundi 22 février 2010

Je vais finalement au hammam avec Nathalie ; mais c’est le jour des hommes et on fait tout changer pour nous, mauvais ça ! De toute façon ce hammam est raté car je dois plutôt aller au briefing chez Faris et revenir avec le programme tout chaud à livrer à mon groupe ! En effet ils sauront tout sauf "à quelle heure on mange" !!! L’après midi se passe encore à déambuler dans ces souks mémorables où je repère une fenêtre (6000 rials ça vaut le coup) je finirai par la rapporter ! Ainsi qu’une bouilloire, du thé Al-Brous, des épices : cardamome, muscade, clous de girofle, cannelle ………..

Notre groupe ayant été conçu en deux parties, ceux de la deuxième partie vont arriver cette nuit ! Olivier doit aussi faire une intervention sur France inter à une heure du matin ! Je les attends pour les accueillir mais malgré les fous rires on ne traîne pas car le réveil sera à 6h30 pour le départ à Socotra.

Mardi 23 février 2010-03-23

C’est vraiment un départ en fanfare et si rapide que je ne me rends même pas compte de la précipitation et nous sommes déjà dans l’avion ! Gros hic il n’y a pas de toilettes dans cet avion ! En fait elles sont "cassées" et pour un vol si court la compagnie a jugé que nous pouvions nous passer de toilettes ! Grosse erreur car nous sommes déjà un petit comité formé et prêt à descendre à la première escale donc Al Mukalla ! Ce qui est émouvant tout de même pour moi car je retrouve tout de suite l’odeur et la chaleur de cette ville où nous avions fait notre premier marathon yéménite en 2006 !

Et bientôt c’est l’arrivée à Socotra ! Une île une vraie, avec ses couleurs d’île et ses odeurs d’île, son isolement d’île ! Et si peu de végétation et si celle-ci se montre (nous sommes encore sur le chemin qui mène de l’aéroport à notre résidence) alors elle est vraiment la végétation surprenante décrite par tous les admirateurs de Socotra, des arbres en forme de bouteilles avec une fleur rose au sommet !



Et le bleu de cette mer !!! Presqu’insoutenable ! Et des pierres, des cailloux, des rochers jusqu’à notre "camping" car nous campons dès ce soir, des tentes décathlon se dressent une à une sur un terrain pierreux coupé par un sentier de graviers (ainsi chaque passage vers les toilettes, plutôt "la" toilette il n’y en a qu’une et nous sommes plus de 60 personnes à cette place, résonne comme une clochette …………. En revanche quels fonds marins indescriptibles de beauté ! Il faut rester à snorkeller durant notre séjour dans ce lieu un peu caillouteux en revanche ! Antoine est au paradis alors moi aussi !

La nuit je me réveille plusieurs fois pour surveiller le ciel étoilé car ce n’est pas tous les jours que nous sommes ainsi en pleine nature, le ciel est splendide et je ne suis pas la seule à veiller pour en profiter !

Mercredi 24 février 2010

Le soleil se lève tôt et nous aussi, il est 7 h et tout le monde est debout, je snorkelle car hier j’ai plutôt arpenter le terrain et la plage côté est, et à 8h tout le monde est parti encore un peu précipitamment, le petit déjeuner (crêpe délicieuse au miel et thé) a été trop vite expédié mais c’est notre 2éme journée il faut en profiter ; nous allons faire du roller sur une route parfaite il faut reconnaître que c’est paradisiaque, seul hic (encore) nous avons le vent de face et c’est déjà épuisés à 10h du matin que nous entamons une montée vers un lac en haut sur la montagne ! Et quelle montée ! À travers buissons et sentiers ensoleillés, parfois une jeune fille nous présente des petits bijoux ou autres objets dont la vente améliorerait son quotidien ! Mais nous sommes partis pour certains les mains vides donc en manque du plus grave : de l’eau ! On survivra et heureusement car là-haut une poche dans la roche envahie par une eau verte nous accueille pour un bain frais dans ce lieu désert et si haut si près du ciel presque paradisiaque je le répète !

Pour redescendre malgré le bain revivifiant, la faim et la chaleur nous tenaillent ; les groupes s’éparpillent et le nôtre est escorté par Ryan dont nous faisons mieux la connaissance. Il a 18 ans il est le fils aîné de Faris et lui et son frère Adam seront des guides et un staff exceptionnel d’efficacité et de sourires ! Et dans cette descente de la montagne Ryan est tel un yamakasi d’un rocher à l’autre, toujours en surplomb de nous, surveillant le meilleur chemin à emprunter ! Il pourrait descendre en un quart d’heure s’il écoutait son rythme ! Nous le ferons en presque une heure ! Avec son sourire et sa gentillesse pour nous escorter ! J’y serais bien encore ! (car c’est aussi un chemin bucolique et charmant)

Nous piqueniquons dans une grotte : à Socotra j’ai adoré la nourriture, pour ce déjeuner c’est simple mais parfait pour l’heure, une fois de plus Adam et Ryan prouvent leur perfection en ramassant les papiers et autres détritus qui "ornent" cette grotte, c’est incroyable comme dans certains endroits les "poubelles" sont là où vous êtes ! C’est donc assez désagréable et ramasser peut sembler un acte "politique" il faut donc pratiquer le "nettoyage" avec tact, ce qui fut fait !

Et puis c’est l’escalade de la dune. La dune du Pyla peut bien se gausser, elle arrive à la cheville de cette dune que nous avons encore le privilège d’escalader en liberté, pas pour longtemps peut être car c’est à cet endroit que naissent les hôtels qui doivent faire prospérer Socotra………….. On verra bien, inch Allah !



En haut de la dune (où je n’arrive même pas) Muriel photographie les "dieux du roller", nos chers plus charmants sont au top et bientôt peut être un calendrier à notre effigie ! Car là-haut point de témoins !

Le soir nous sommes à l’hôtel qui est neuf et très propre. Hadibu est une petite ville poussiéreuse à souhait (toujours ces déchets qui rôdent en liberté) et il faut bien le reconnaître sans grand charme, la nuit il n’y a rien et le jour il y a à présent un trop important nombre de voitures qui sillonnent la "ville" en grande vitesse éparpillant ainsi les …..Déchets au vent !

Mais on dort bien et propre ! En revanche les repas dans cet hôtel sont désastreux, le cuisinier philippin m’a-t-on dit, a cherché à nous faire plaisir en faisant de la cuisine française ; résultat des frites froides et un petit morceau de poisson sec nous attend depuis 2 heures ! Pas étonnant, c’est aussi de notre faute ! Mais quelle gentillesse parmi les personnes qui travaillent dans cet hôtel ! Sourire et disponibilité les accompagnent toujours !

Jeudi 25 février 2010

C’est la grande journée car nous sommes quasiment adaptés et l’ambiance du groupe est idéale ! Nous partons vers 8 heures en bus et bientôt commençons à chausser nos rollers et rouler sur une route parfaite avec la mer d’un côté la montagne de l’autre, le soleil tendre du matin et la douceur de l’île qui nous enveloppe, jusqu’à croiser une école où les rollers et skaters font sensation auprès des enfants ! Apprentissage enfin plutôt démonstrations ! Mais la route monte vers la montagne, cette route traverse l’île dans le sens nord sud. La montée commence et de nombreux rollers sont déjà à l’assaut de cette montée invraisemblable ! Fabrice qui est un pro est déjà là-haut lorsque le bus entame la montée avec les moins ardents (moi par exemple !) nous sommes à bord du bus ! Alors Fabrice redescend "pour voir" ! La descente est digne des champions ! il va la faire 2 fois et nous pensons qu’il est à bord de l’autre bus ! Mais non ! Chaque bus va se séparer sans savoir car le déjeuner est prévu sous les dragonniers, au somment de la montagne. De notre bus nous ne voyons pas les autres et sommes un peu inquiets pour Fabrice, alors nous revenons ! Et nous le retrouvons dans une voiture particulière qui l’a pris en stop ! Donc nous poursuivons notre route ayant "raté" le carrefour pour retrouver les autres sous les dragonniers ! Bien nous en a pris ! Car nous arrivons bientôt sur la plage la plus belle peut être que j’ai vue ! je la classe en tous cas parmi les plus belles (je rappelle que j’ai parcouru l‘océan pacifique Polynésie, Samoa, Fidji etc et aussi les Caraîbes Cuba, St Martin etc ) je sais de quoi je parle ! Donc bain sublime qui fait même oublier la faim au ventre (avec ça il est bien 15h) !

Ryan l’adorable arrive avec le déjeuner : riz aux épices, poisson qui vient d‘être péché et sauce aux haricots rouges alias délice total !

En revanche les habitants souffrent pour leurs enfants qui ont une maladie aux oreilles et bientôt un papa arrive avec sa petite fille dans les bras car nous avons dans notre groupe un médecin et une spécialiste en prothèses auditives ; pauvre pitchoune car nous avons vu plus tard le lieu de jeux de ces enfants : des marécages nauséabonds et envahis de détritus (encore eux) où ces petits se baignent et jouent alors que la mer de cristal et d’émeraude est juste à côté !

Que faire sinon constater (pour le moment) Mais nous avons aussi nos blessés et Romain a passé cette belle journée dans sa chambre d’hôtel car hier en catchant le bus il s’est bien éraflé et même plus. C’est ainsi que nous voyons sur sa peau le miracle d’une plante locale cicatrisante, éternelle connaissance et don de la nature !

Le soir le dîner est toujours aussi sec, pauvre cuisinier qui voudrait nous faire plaisir mais ne connait pas notre gastronomie, il devrait plutôt nous faire connaître la cuisine de son pays, ce qu’il fera le dernier soir, quand même !

Vendredi 26 février 2010

C’est jour de prière et nous ne pourrons pas aller au "miel de Socotra" car Nooh est à la mosquée. Le groupe se partage car certains préféreront le snorkelling à notre première plage et les autres, dont moi, l’exploration vers la pointe ouest Nous partons donc vers Qualancia qui est un endroit fantastique dans le sens intrinsèque du terme !



Il n’y a pas d’ombre ! Mais cela ne nous gênera nullement tant nous sommes émerveillés par ce que nous voyons, nous évoluons dans une de ces bulles pleines de paillettes censées faire rêver, nous sommes dedans ! Ce sera une journée rêvée, des couleurs parfaites, et après un déjeuner aussi délicieux que la veille, une promenade en barque de pêche avec des pêcheurs qui nous montreront le rituel pour attraper le poisson, avec un chant spécial qu’ils font en mer ! Très impressionnant et émouvant Le soir est beau et doré, un pari a été proféré ce matin que la journée serait si attractive que nous n’aurions plus la force de faire du roller ! Pari tenu entre JM le roller râleur et le groupe qui s’empresse de chausser dans le soir tombant pour que le pari soit perdu pour JM, bien nous en a pris car il honore son dû avec classe, c’est vraiment morts de rire que nous assistons à une danse (prévue) de JM en tutu tahitien et soutien gorge orangé accompagné à la musique par le beatbox d’Adam !!! Fallait le faire ! Spectacle inoubliable ! Photos interdites et sous le manteau !! Rire déployé !

Samedi 27 février 2010-03-24 Cette fois ci nous y allons au miel ! Nous offrons nos échantillons de parfum à l’association des femmes d’Hadibu et nous dévalisons Nooh ce que je raconterai à Camille avec joie !

Nous retournons à Sanaa. Il reste deux jours mais le séjour est loin d’être terminé ! Pour commencer ceux qui sont arrivés lundi peuvent se rendre en excursion au château sur le rocher à Shibam et Kawalkan Ils le feront après avoir déjeuner en vitesse à l’hôtel où nous avons retrouvé nos chambres et la gentillesse de Gamal et son équipe ! Moi je vais m’occuper de ma fenêtre, en fait c’est demain matin que je vais finaliser mon achat et pour l’heure nous qui ne partons pas en excursion nous mangeons de bon cœur malgré le dîner ce soir à 19H auquel nous sommes conviés par le Ministre du Sport et du Tourisme !

Et le soir effectivement nous sommes reçus dans un endroit somptueux avec une citronnade des plus délicieuses et Faris notre sponsor bien aimé est ainsi connu de tous

Dîner, chants et danses traditionnels auxquels nous sommes invités à nous joindre, discours et remise de médailles sur lesquelles Planet Roller est inscrite et retour suffisamment tôt pour faire encore une rando qui sera finalement une promenade !

Dimanche28 février 2010

Je vais la rapporter ma fenêtre ! bien aux mesures et emballée parfaitement pour supporter le voyage en avion ! Livrée à l’hôtel, que demander de plus !

C’est le grand jour pour notre activité roller générosité visibilité ! Nous avons, grâce à Faris, la possibilité de faire une "course" rollers, skaters et fauteuils des handicapés poussés par les rollers autour de la grande Mosquée qui est maintenant terminée, nous la visiterons même après ! En fait de course nous poussons de notre mieux des fauteuils avec le vent de face et à 2400 m d’altitude, position de la ville de Sanaa ! Mais que de belles photos ! Et depuis nous avons laissé à Sanaa un bon nombre de paires de roller qui sont utilisées le lundi par les femmes (en tchador !) et le jeudi par les garçons ! Sibylle et Laetitia se sont impliquées dans cette entreprise de promotion de notre sport loisir et les jeunes de l’Hôtel Arabia Felix nous ont demandé aussi des paires car ils préfèrent se mettre à ce sport plutôt que de mâcher du qat, la "drogue" nationale dans un pays où il n’y a pas spécialement de "distractions" surtout pour les jeunes (alors que dire des handicapés) !

Depuis ça roule à Sanaa et nous préparons le prochain événement !

Tard le soir nous avons pris notre avion et sommes arrivés à l’heure le lundi matin à Roissy Charles de Gaulle ! Tout le monde est bien rentré et a bien retrouvé ses bagages ! Et surtout il me semble vraiment que tout le monde est heureux de ce voyage alors que dire de moi même sinon que j’ai vu Faris lundi (2 semaines après notre retour) et que le prochain est en route en tous cas on croise tous nos doigts pour !

Vous avez entendu Georges Pernoud à Thalassa ce vendredi 8 janvier 2010 "il faut aller au Yemen..... "

Voici déjà le compte rendu de Padac, son coup d’oeil vaut bien le déplacement ! http://pagesperso-orange.fr/pada.c/...

Articles dans la presse locale ,-)

et aussi la presse : Global post : http://www.globalpost.com/dispatch/...

un article top : http://noticias.lainformacion.com/p...

et les photos http://www.facebook.com/?sk=message...

http://www.facebook.com/?ref=logo# !...

http://www.facebook.com/?ref=logo# !...

Nous avons eu la chance d’avoir la présence de José Marie Bel de la Maison du Yemen, Espace Reine de Saba, hier soir au cours de notre réunion, il nous a présenté Soqotra où il a résidé longtemps et dont il parle la langue : le Socotri, il a soulevé l’enthousiasme avec un exposé improvisé des plus passionnant, à présent nous savons même où patiner sur cette île fascinante.

- http://www.espacereinedesaba.org/
- http://www.friendsofsoqotra.org/ind...

et nous avons aussi vu le film sur notre précédent voyage au Yemen
http://dupoy.org/planetroller/Plane...

JPEG - 285.1 ko
EXPOSITION

(page de présentation du voyage)

Bonjour, Salameleikum !!!

Nous repartons au Yémen en 2010 ! et cette fois sur l’île mystérieuse de Socotra qui abrite une flore étrange et unique au monde et un parcours parfait pour notre "rando locale"

Venez participer au 1er marathon roller de Soqotra ! (et pas de panique sur le terme "marathon" ce sera un parcours agréable ! )

calligraphie : Fabrice Léonard

 Présentation du voyage

Les dates : du 20 au 28 février 2010 (vacances février Paris et Toulouse)


"Voor informatie in het Nederlands, neemt u contact op met Gerda Papavoine, jemen2010@gmail.com of per telefoon : +31 (0)35-5230963 / +31 (0)610344294"


Cette fois nous irons à Soqotra, une île lointaine dans l’Océan Indien, mais rattachée au Yemen. Soqotra, on en parle beaucoup en ce moment à la télé car c’est une île restée très traditionnelle (pour combien de temps ? ...) on y parle le "Soqotri" la langue locale ! Dépêchons nous d’accepter cette "invitation" des Yéménites à venir patiner sur la seule route de cette île au paysage unique au monde !

lien vers un site de belles photos : http://worldlook.free.fr/voyage/200... copyright Romain Nicolas

Notre voyage est "sponsorisés" par les Yéménites (le prix que nous vous demandons est une participation !) et se fera dans des conditions de sécurité optimales.

Vos amis et/ou de la famille qui ne font pas de roller sont bienvenus pour partager ce voyage ; nous visitons et sommes reçus par les Yéménites !

Bien évidemment ce voyage s’inscrit dans le respect de la notre Charte des Voyages Planet Roller

 Programme du voyage

Le séjour comporte :
- 3 jours à Sana’ a la capitale de contes des mille et unes nuits (une architecture unique au monde) et visites prévues dans la région, résidence en hôtels typiques dans la vieille ville (Arabia Félix) http://whc.unesco.org/fr/list/385,
- 5 jours sur l’île de Soqotra en bivouac/camping (nous serons bien chouchoutés soyez sans crainte, tout est fourni sur place pour notre hébergement et nourriture) vues sur les étoiles et roller sur l’unique route et................ cette flore incroyable, le miel de Soqotra et surtout les habitants !!

Vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que venir avec vos rollers , (+ équipements de sécurités), et autres effets personnels.

Nous serons toujours escortés et accompagnés de 4X4 (pour les bagages)

Au Yémen nous serons reçus comme des rois ! demandez à ceux qui ont déjà fait le voyage en 2006 ! http://www.planetroller.com/YEMEN-2...

 Tarif du voyage

La participation par personne est de1200€ TTC
ce prix comprend :
- les vols : aller retour Paris - Sana’a et vol intérieur Sana’a - Soqotra (il se peut que nous ayons "notre avion" si nous sommes suffisamment nombreux !),
- l’hébergement : vous n’avez rien à prévoir en + (ni pour dormir (sauf un duvet) ni pour manger),
- la pension complète,
- les animations et visites.

 Concernant le visa

Vous nous confierez votre passeport (vraisemblablement courant février 2010), Planet Roller s’occupe de faire les visas. Nous vous rendrons billets et passeports au rendez vous à l’aéroport. Les informations plus précises vous seront communiquées individuellement au fur et à mesure.

 Assurance

En ce qui concerne les assurances, pour être dans les meilleures conditions devant toute éventualité :
- renseignez vous déjà auprès de votre assureur, souvent votre assurance voiture ou maison comprend une close qui admet le rapatriement sanitaire et tous dommages que vous pourriez causer ou dont vous seriez la victime.
- voyez aussi auprès de votre caisse de Sécurité sociale et surtout votre mutuelle qui quasiment toujours, inclus cette possibilité.

Et si vous n’avez ni mutuelle ni assurance personnelle alors nous vous proposons :
- La licence FFRS loisir qui vous assure totalement pour des cas semblables (et cela pour toute la saison). Planet Roller est un club affilié à la fédéré et pour cette occasion - exceptionnellement - vous pouvez retirer cette licence pour 40€ sur notre site, à la condition de participer à l’un des voyages Planet Roller (Cuba, Yémen ou Dakar).
- Si vous êtes licencié d’un autre club en France, quel qu’il soit, vous êtes assurés, pareillement avec la MMA
- Vous pouvez payer par Paypal via notre site et ainsi être assuré par l’assurance attaché à votre carte de crédit (voir conditions avec votre banque). Cette solution de règlement entraîne pour nous des frais supplémentaires de 41,05 € (pour être précis) reportés reporté sur le prix du voyage.
- Assurance annulation (non comprise par défaut) : 35€ (motif impératif).
- Pas d’assurance perte de bagage ; mais si vous craignez l’impossible voyez avec votre assureur.

_2_

Concernant les vols : nous partons du samedi au samedi donc du 20 au 27 février , nous ne savons pas encore quelle compagnie aérienne nous emmène, ni les horaires des vols.

Dès que nous le saurons ces informations seront données à nos inscrits par le biais de la liste de diffusion spécifique à ce voyage.

 Inscription en ligne

Si vous souhaitez venir remplissez dés à présent le formulaire d’inscription ci-dessous, et comme d’habitude n’hésitez pas à appeler au 06 60 80 68 33 (je peux vous rappeler sur un fixe) pour toute précision.

Puis choisissez ensuite votre moyen de règlement.

Formulaire d’inscription en ligne pour le 2e voyage de Planet Roller au Yemen, du 20 au 28 février 2010.

Voyage au Yemen 2010
[Obligatoire] : ?
[Obligatoire] : ?
[Obligatoire] : ?
[Obligatoire] : ?
Nous vous rappelons que vous devez être adhérent(e) de l’association Planet Roller pour pouvoir participer à ce voyage. En prenant la licence FFRS vous serez assurer pour l’ensemble de nos voyages de la saison (Cuba, Dakar et Yemen). Planet Roller vous propose cette licence au prix de 40€.
Choix de règlement [Obligatoire] : ?
  •  
  •  
  •  

 Régler votre voyage

Par chèque :
- Dès à présent vous pouvez envoyer un chèque compris entre 100 et 400 € comme acompte pour entériner votre inscription.
- Ensuite voyez avec Claire pour échelonner votre règlement.

Ordre du chèque : Planet Roller
À envoyer à :
Planet Roller c/o Leonard
84 rue Daguerre
75014 Paris

Par carte de crédit :

Voyage au Yemen - 20-28 fevrier 2010 = 1241,05 €

Vous pouvez consulter votre panier à tout moment puis revenir compléter votre commande

_

Chaque règlement sera suivit d’un (des) reçu(s) par mail en retour.

Claire



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2015 (v 3.9)