Les voyages passés

   CUBA NOVEMBRE 2018
   CUBA AVRIL 2018
   CUBA 2017
   BELLE ÎLE 2017
   THAILANDE 2016
   MIAMI, HAITI, NYC 2016
   BELLE-ÎLE 2015
   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   SAN-FRANCISCO 2014
   BELLE-ILE 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   BEST OF HOLLAND 2007
   BEST OF HOLLAND 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005

Accueil Voyages Voyages passés

Tahiti 2000
par : Claire

Bye Bye tahiti A l’année prochaine

A peine rentrée de notre super périple, je vous raconte……… Cette année, nous avions une double proposition : aller directement à Tahiti ou s’arrêter au départ et passer trois jours à Los Angeles.

Le groupe se divise donc en deux dès le départ et c’est moi qui accompagne les visiteurs de LA.

3 jours à LA

Et ça vaut le coup de s’arrêter même trois jours. Nous sommes à Venice, comme d’habitude, au Venice Share Tell, dans la chambre où Jean Luc, Pierre, Lionel, Jean Christophe ….. ont dormi. Rien n’a changé en deux mois sauf le temps ; il pleut, oui il pleut sur la Californie, il faut vraiment voir ça ! On s’occupe comme on peut à manger des vrais hamburgers et à visiter les super marchés locaux, très locaux !!! Heureusement dans la soirée je peux patiner avec l’adorable Joy (12 ans) la fille de la maison, que nous verrons peut être à la rando du dimanche, et c’est avec un magnifique coucher de soleil sur l’océan que nous arpentons la piste Joy et moi. Les autres sont partis visiter Santa Monica, ses magasins chics !.

Le lendemain matin le soleil que vous voyez dans tous les films avec Bruce Willis est là. Californie radieuse où nous patinons tous en groupe guidé par Lucien, un patineur français installé à Santa Monica depuis de nombreuses années et qui nous fait l’honneur de cette plage infinie, on pousse vers Malibu jusqu’où on peut aller.

L’après midi je retrouve Ruth que beaucoup d’entre nous connaissent car elle était avec nous à Tahiti l’année dernière et à Big Sur cette année. On arpente ensemble Main Street, je rencontre Jimmy du Skate Central, le Hawaïï Surf local, on patine là où c’est interdit, il fait un temps splendide. Dans la soirée on se promène sur la jetée de Santa Monica, rendue célèbre, entre autre, par une scène dans Forrest Gump. Des avions décollent toutes les minutes, Los Angeles est une ville où on se croit en vacances et où il se passe énormément de choses. On dîne au Venice Share, on se couche tôt, le groupe est calme. On se lève tôt, on se repose et on profite !

Notre dernier jour est occupé par une visite de Los Angeles dans un bus spécial, cette activité organisée par les membres du groupe qui prennent des initiatives, est très bienvenue. Le départ a lieu au Fisherman’s wharf qui est vraiment charmant, ancien village des pêcheurs de LA, petites maisons de bois et phare bleu et blanc, comme un décor. Puis Venice et Santa Monica que nous connaissons déjà et nous partons pour le quartier de Bel Air et, entre autre, la maison (assez mal entretenue) de Johnny Weissmuller (Tarzan pour les incultes de la culture américaine), et un nombre incalculable de villas plus tape à l’œil les unes que les autres, ayant appartenu à Mick Jagger, Georges Harrisson, Humphrey Boggart, Anthony Quinn etc… + tous les producteurs dont on ne connaît pas le nom mais dont on voit à la taille de la villa qu’ils gagnent encore plus de dollars que leurs vedettes !!!! On visite Beverly Hills et toutes les boutiques françaises, Dior, Vuitton, Cartier…. Mais dans un décor de comédie musicale. Ces boutiques qui représentent tant la richesse à Paris, semblent nous inviter à entrer, l’ambassadeur de Beverly Hills accueille les visiteurs avec un grand sourire, on va peut être voir Mary Poppins au coin de cette belle avenue ! La nuit va tomber et on file sur Mulholland Drive, la "road" des motards Californiens en Harley, de là-haut la vue sur LA est en cinémascope, à couper le souffle ! Maintenant la nuit est tombée mais la visite n’est pas finie. Hollywood Boulevard et le Chinese Theater avec les dalles de béton qui accueillent les empreintes des stars, très fameux, une grande partie du trottoir de Hollywood Bd est en dalles avec le nom de beaucoup de stars. Au bout du pâté de maison (du block ici) je vois des fleurs sur le trottoir, ce sont des hommages sur la dalle de Charlie Schultz, le créateur de Peanuts qui s’est éteint cette semaine. Il reste les studios Universal, on ne descend pas du bus et nous, on va filer à l’aéroport tout à l’heure…….. car l’avion est à 23h59 ! On arrive morts de faim dans l’avion, on s’endort pour se réveiller à Tahiti !

Pendant ce temps à Tahiti………

Un beau soleil nous accueille à 7 heures du matin ainsi que Christina et Adam que les staffeurs de Pari Roller connaissent car Christina était de toutes les randos. Ils sont venus s’installer à Tahiti et c’est eux qui nous font le "maeva" tahitien (collier de fleurs à l’arrivée).

On se détend au marché de Papeete avec des jus frais d’ananas de Moorea et on saute dans le bateau de 9 h qui part à l’instant.

Sur le bateau je retrouve Jean Michel, "Taote Niho" (le dentiste) il était avec nous sur la presqu’île l’année dernière et aussi à Big Sur où il nous a rejoint. Il me dit que Claude est à bord. En effet Claude qui a fondé l’association Tahiti Inline Roller Ta’ui moe na (j’ai un rêve, I have a dream………) est sur le pont avec ses patineurs Tahitiens grands et petits. Certains d’entre eux n’étaient jamais venus à Moorea et maintenant grâce au rêve, ils viennent participer au marathon !!!!!!!! Ce sont des enfants défavorisés, il y en a aussi en Polynésie. Ils habitent les faubourgs de Papeete et ne voyagent pas alentour, pourtant le bateau ne coûte que 50 ff environ, mais cela fait 100ff aller retour et parfois la famille comporte 10 enfants !

On prend le truck avec eux à l’arrivée à Moorea. Rolf aussi est là, c’est un Allemand Californien qui était le premier à arriver l’année dernière et nous l’avions accueilli dans notre fare (maison tahitienne) pour le dîner. Le voyage est épique et comme l’année dernière Rolf croit que c’est mal organisé ! Que nenni Rolf…..nous arrivons à bon port même si Thibault, Gilles et moi terminons le trajet en roller (c’est tellement mieux !!!).

Installation des uns et des autres dans leurs fare, commentaires et accueil de ceux qui sont là depuis trois jours, retrouvailles avec nos amies du fare condo, les filles adorables de l’accueil Anna et Daisy, et enfin bain sublime dans ce lagon cristallin. Le paradis retrouvé. Je suis accueillie par John du Tiki Village qui m’entoure de ses grands bras tatoués puis par nos amis tahitiens Eugénie et Roger avec qui nous dînons le soir au restaurant Tumoana le plus délicieux de l’île (je ne les connais pas tous mais je vous assure que celui la est BON). C’est nuit étoilée, lever de lune sur la montagne, et caresse des vagues à nos pieds en dégustant du chow men et autre nourritures locales. Nous sommes presque tous réunis pour cette première soirée ensemble sous le nouveau toit en niau (fibres locales pour les toitures) du Tumoana, y compris Francesco, un Italien qui voyage en solo et s’est très agréablement intégré à notre groupe. Plus tard il dormira dans le bungalow de Rolf et Randy qui me remercieront de leur avoir envoyé un excellent cuisinier italien et un hôte charmant !! C’est Thierry qui a rencontré Francesco sur le bateau, heureuse rencontre !

Le Marathon de Tahiti

A 7h le lendemain matin, dimanche 20 février, c’est le départ du marathon aux environs de l’hôtel Moorea Village. Le soleil est déjà chaud mais les Français vont être formidables avec un coup de chapeau particulier pour Fabrice (Gonton) notre quader le boucle en une heure cinquante-six ! Voici les classements de ceux que nous connaissons personnellement : Eddy est le premier comme l’année dernière, mais défierait bien qui chercherait à le doubler car il fait ce trajet tous les mois !! Il l’a repéré, tracé et patiner maintes et maintes fois, en plus il est suivi par 4 véhicules alors que la circulation a lieu dans l’autre sens !!! De toutes façons c’est Dan qui le suit, nous l’avions rencontré à la rando d’Halloween. Après c’est Christopher qui est 9 ème et plus loin Tavita (le beau tatoué du Tiki Village et qui n’a pas le même entraînement que Chris !) puis Jean Michel, le taote niho et Alexi, le frère de Christopher. Enfin Thierry Vanoffe notre numéro gagnant, sauf qu’il aurait dû courir en fitness ce qui l’aurait sûrement mis premier de sa catégorie, mais là c’est pas le cas, ce sera pour l’année prochaine. Allez Thierry !. Et Jean François Curutchet, le frère de Cathy, ils étaient venus l’année dernière, puis Randy qui nous a filmé à Big Sur (on aura bientôt la cassette !) et Hourrah : Xavier Derlet, David Ouin et Fabrice Gonton l’un après l’autre ! Il y avait aussi Isabelle Terrier qui a gagné dans sa catégorie, Louise Mennen et Bruno Guil. Dans le semi-marathon Herb arrive en 11ème position, puis Tanya (la sœur de Christopher) , de nombreux Tahitiens et Sigi qui œuvre pour Ta’ui moe na et qui était venue à la rando du vendredi soir à Paris l’année dernière. Et puis dans l’ordre d’arrivée Barbara Grolla, Céline Drapier et Claude Isnard. La page de la Dépêche de Tahiti donne les résultats, d’abord tout le monde n’y est pas, à commencer par Isabelle Terrier que je cite à nouveau car elle est première de sa catégorie. De plus les temps sont erronés car la société Primetime qui effectuait les timings a beaucoup déçu les nôtres, le coureur arrivait et on lui retirait son dossard, alors seulement on enregistrait son temps ! Parfois plusieurs arrivaient ensemble et celui arrivé derrière était comptabilisé avant !! Mais dans l’ensemble tout le monde était contents. Il manquerait plus que ça !!! Vous avez vu le cadre !!!!!!!!

Le soir, grande soirée de remise des prix au Tiki Village. Un peu américain à notre goût. Chris donne tout le palmarès en anglais et nous, on a pas assez de temps pour applaudir Xavier, Fabrice et David puis Isabelle Terrier qui est entourée, de chaque côté, d’Américaines. Le spectacle du Tiki Village est très beau comme toujours, danse du feu, rituel de mariage et ballets polynésiens somptueux par les meilleurs danseurs de Tahiti. On est venu de notre hôtel en roller, on rentre en roller, c’est la pleine lune et c’est absolument magique.

Lundi certains se préparent à faire une tournée des îles et nous nous réunissons pour programmer au mieux ; passage à l’aéroport puis visites des cascades d’Afareitu. Elles sont toutes maigrelettes cette année. Pendant le "cyclone" l’année dernière j’avais eu l’occasion de voir de véritables cataractes qui vous plaquaient au sol ! On ne pouvait les approcher. Cette année un petit filet coule le long de la paroi rocheuse et se fond dans un bassin un peu glauque ! Mais je m’en souviendrai car j’ai oublié mes chaussures, les cailloux sont très durs !!!!(plusieurs heures de marches dans la montagne !)

Rendez-vous avec la presse locale

A 5 heures nous avons rendez-vous avec Patrick Foussard des Nouvelles de Tahiti. Comme l’année dernière, Patrick fait un article sur nous, les rollers Français. Et quel article ! Ne le manquez pas sur ce site mais nous allons l’afficher au Levant, Place d’Italie et à Rollers & Coquillages qui porte si bien son nom pour nous accompagner. Surtout que les adhérents de Rollers & Coquillages ont mis leur association à l’honneur ! Ils portent leurs ticheurtes et font savoir d’où ils viennent !

Mardi beaucoup se préparent à partir à Raiatea où a lieu le Reef Thunder, cette escapade que j’ai eu la chance de préparer en avril 99 avec Eddy, Chris et Jonathan Lowden. Nous avons repéré la route toute neuve de cette île un peu ignorée des touristes car elle n’a pas de plages.

Mercredi matin je rentre déjà. D’autres événements roller me réclament à Paname ! Claude est à l’aéroport ainsi que Adam . Claude me passe les colliers en coquillages autour du cou, signes du départ, bon voyage et à bientôt ! Le surclassement n’a pas été possible, Chris l’avait prévu pour moi afin de me consoler d’un si bref séjour, mais l’avion était rempli et booké depuis la veille ! Mais, je suis à côté du hublot et ma vue sera magnifique tout au long de ce voyage. J’ai pour voisin un pilote d’Air Moorea qui m’invite à mon prochain voyage à faire un tour en petit avion sur les îles ! Quel bonheur, je rêve de savoir piloter depuis si longtemps, ce moment va peut-être arriver ! Ce matin je me suis offert le trajet de Moorea à Tahiti, dans le petit 14 places, c’est un vrai plaisir de quelques minutes et comme j’ai passé mon permis de conduire à Tahiti je profite du tarif semi-résident ! mon cœur est coupé en deux avec ces îles………………

Maintenant à vous chers amis pour nous raconter la suite de vos aventures dans les mers du Sud……… je devine un peu déjà, sieste sur la plage (attention aux noix de coco qui tombent, encore cette année une noix est passée à deux doigts de la tête d’une touriste et on l’a vue !!), snorkeling : visite des poissons autour de la patate de corail qui avait une si belle fleur mauve cette année, promenade en pirogue jusqu’au motu (l’îlot en face), patinage sur la route à la tombée du jour ou au petit matin radieux (contrairement à "matin blême" au mois de mars ici !), bains de minuit les yeux dans les étoiles………… à vous

C’était le rapport de votre présidente qui vous remercie encore d’avoir partagé ce soleil. Claire



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2015 (v 3.9)