Les voyages passés

   CUBA NOVEMBRE 2018
   CUBA AVRIL 2018
   CUBA 2017
   BELLE ÎLE 2017
   THAILANDE 2016
   MIAMI, HAITI, NYC 2016
   BELLE-ÎLE 2015
   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   SAN-FRANCISCO 2014
   BELLE-ILE 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   BEST OF HOLLAND 2007
   BEST OF HOLLAND 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005


route marathon

traversée palmeraie













ckri aurélie alex


p’tit gars essaouira

place essaouira

staff marocain

remparts essaouira




du haut du palais el badi






arc-en-ciel aux cascades

vue d’une gargote


rue marrakech

port essaouira

circuit du marathon
Accueil Voyages Voyages passés

Marrakech Marathon 2006
par : Christine

Vient de sortir le GEO HORS SERIE
Majestueux Maroc/Prix:6€90
-Article sur rollerenligne
Galerie photos d’Alex
-2ème album photos
-Site sur les Arts Marocains
- Pour les Gourmands :
- Loukoums, gazelle et compagnie
Marie Chemorin /Parution : 02/2006
Collection Marabout /Prix : 7,90 €

- Le Marathon de Marrakech 2006 nous accueille pour la deuxième année consécutive.

L’Arrivée sur Marrakech est sous la pluie, le gris du ciel met en valeur le vert de la végétation et les oranges sont fières dans leurs orangers.

Dimanche 29 janvier, jour du marathon, les rayons du soleil commencent à embraser la ville et sur nos patins, nous participons pour la deuxième année consécutive au Marathon roller de Marrakech

Le Marathon International de Marrakech existe depuis 17 ans et comme tous les marathons à pied, il est homologué à 42,195km.

Pour organiser un Marathon roller en France, le cahier des charges du Comité National Course donne le choix de la distance, elle peut varier entre 35 km (Pontarlier) et 60 km (Rennes)

Il faut savoir que ce parcours est un délice, comme on dit, "c’est du billard".


- Les marocains applaudissent à notre passage, les enfants crient, nous passons le long de la médina et de tous ces quartiers adjacents ocres, au loin nous distinguons l’Atlas tout blanc et nous traversons la palmeraie, nous essayons aussi d’amener dans nos roues des jeunes marocains

Les patineurs glissent tout en douceur, des randonneurs qui participent pour la première fois à un marathon, apprécient le paysage, la facilité du parcours, cependant une petite difficulté se dessinera vers l’arrivée avec des petits faux montants.


Au centre Aurélie Bouvet, coach du Team International Salomon, venue nous dire un petit bonjour


Mardi, superbe journée ensoleillée et départ pour l’un des plus beaux sites du Moyen Atlas, les Cascades d’Ouzoud, auréolées d’un arc-en-ciel quasi permanent qui se précipitent d’une hauteur de 100 m dans une cuvette de roches calcaires au milieu d’une végétation luxuriante.
Déjeuner traditionnel marocain dans une des nombreuses gargotes lovées dans les grottes naturelles.
Promenade à travers les oliviers et rencontre des Macaques Rhésus (singes du désert).

Le soir, rando de nuit avec nos petits amis marocains


Mercredi, juchés sur nos rollers toute la journée, nous partons pour une visite du
-SiteJARDIN DE MAJORELLE

du jardin de la Ménara, planté d’oliviers souvent centenaires. Son vaste bassin central fut creusé au 12° siècle à l’époque Almohade. A l’une de ses extrémités trône un harmonieux pavillon saâdien qui fut construit à la fin du 19° siècle. On raconte que le jardin de la Ménara furent le lieux des rendez-vous galants des sultans.

une grande balade dans le centre ville où les murailles hautes de 8 à 10m encerclent la Médina sur 19km et comptent plus de 200 tours de défense. Leur ton ocre a donné l’un des surnoms donné à Marrakech : Marrakech la rouge,

passage devant la mosquée la Koutoubia,(Mosquée des Libraires), son édification fut décidée en 1158 par le sultan Almohades Abdel Moumen aussitôt après sa conquête de Marrakech et achevée en 1199 avec la construction de son célèbre minaret ordonnée par le petit fils du sultan, Yacoub el-Mansour

repas sur la Place de Jamaâ El Fna, en début de soirée, une multitude d’artistes de rue, d’échoppes de fruits secs ou de jus d’orange fraichement pressés, de petits restaurants investissent son centre

et découverte des vestiges du Palais El Badi, le « palais de l’incomparable », construit sous le souverain saâdien Ahmed el-Mansour pour célébrer sa victoire sur l’armée portugaise lors de la bataille des trois rois en 1578. La construction se fera entre 1578 et 1603.



Mercredi soir, toujours notre excursion en roulettes avec Youssef et ses copains suivi de Akram dans leurs quartiers respectifs.


Jeudi, et toujours avec le soleil, promenade en rollers dans la belle ville du bord de mer "ESSAOUIRA".

Son histoire remonte au VIIIe siècle av. J.C. Les Phéniciens faisaient escale dans l’île de Mogador lorsqu’ils descendaient vers l’équateur.
Juba II, roi de Mauritanie, y installa plus tard une fabrique de pourpre, alors très recherchée par les Romains. Le site fut ensuite tour à tour occupé par les Portugais et les sultans Saadiens.
Le véritable fondateur de la ville fut le sultan Alaouite Sidi Mohamed Ben Abdellah qui en confia le tracé à Théodore Cornut (élève de Vauban) en 1760.

Essaouira (anciennement Mogador) devient très vite le port de Tombouctou, on y échange des produits manufacturés en Europe contre de l’or, du sel, du sucre, et... des plumes d’autruche.

Plus récemment, dans les années 50 et 60, Essaouira devint le refuge privilégié des rockers (Cat Steven - Jimmy Hendrix...) qui venaient s’y ressourcer, et Orson Welles y tourna son fameux film "Othello".


- Jeudi soir, dernière balade avec nos amis dans des rues de Marrakech que nous connaissions pas encore.


Vendredi 3 février : snif !snif ! départ ...

Ont participé au Marathon :

- Anne Marie Langer : Championne de France, vétéran 2(Club St Germain)
- Jocelyne Lhuillier : Vice-championne de France, vétéran 2
- championne de France 2003.2004/Vice championne de France 2005
- Valérie Cavilla : 3ème vétéran 1 (Funny riders)
- Résultats de ces patineuses en fin de saison 2005 sur les marathons français.

- Le marathon a été remporté par Christan Courtois, licencié Puc
- 2) Mohamed Narjise
- 3) Jean-Baptiste Marzolf (Levallois Sporting Club)
- 4) Ludovic Simon
- 5) Youssef Boughaleb

Résultats femmes :

- 1) Valérie Cavilla (Montpellier Funny Riders)
- 2) Amandine Grizeau
- 3) Valérie Cornu
- 4) Joëlle Beaudenuit
- 5) Catherine Guindey


- Chronologie de l’édification de Marrakech à nos jours :

- 1055 : la dynastie Almoravide

- 1061-1107 : règne de Youssef Ben Tachfine (fondateur de Marrakech)

- 1070 : fondation de Marrakech

- 1130 : la dynastie Almohade

- 1184.1199 : règne de Yacoub El Mansour qui fait de Rabat sa capitale et commanditaire du minaret de la mosquée de la Koutoubia.

- 1258 : La dynastie Mérinide

- 1554 : la dynastie Saâdienne

- 1578 : la bataille des 3 rois met fin à la domination portugaise

- 1578-1603 : règne de Ahmed El Mansour et construction des tombeaux Saadiens

- 1664 : la dynastie Alaouite

- 1672-1727 : règne de Moulay Ismaïl

- 1956 : indépendance du Maroc

- 1961 : accession au Trône de S.M. Hassan II

- 1999 : décès de Hassan Il et proclamation du prince héritier Sidi Mohammed Roi du Maroc, régnant sous le nom de Mohammed VI



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2015 (v 3.9)