Les voyages passés

   CUBA AVRIL 2018
   CUBA 2017
   BELLE ÎLE 2017
   THAILANDE 2016
   MIAMI, HAITI, NYC 2016
   BELLE-ÎLE 2015
   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   SAN-FRANCISCO 2014
   BELLE-ILE 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   BEST OF HOLLAND 2007
   BEST OF HOLLAND 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005
   MARRAKECH ROLLER






Accueil Voyages Voyages passés

MARRAKECH ROLLER
par : Christine, Claire

- -Site de jérôme Schwab

- -Photos du petit Oursin

- -Photos de Cécile, ma soeur Montpellièraine.

- -Photos de Fred baby-foot.

- -Compte-rendu de Serge R’


- Alors ...vous voulez qu’on vous raconte notre voyage à Marrakech...... ?? !!!!!!

- C’était super, oui fantastique..... c’est bien ça ! La lumière sur Marrakech, le soir et au petit matin, patiner sur ces rues au revêtement P.A.R.F.A.I.T. oui, pas un pavé, mais... parfois un trou !, et surtout beaucoup de circulation, on ne se sent pas seul à Marrakech...
- Patiner et découvrir la ville en compagnie des jeunes Marocains enthousiastes et souriants en contemplant les montagnes au loin et le soleil du soir qui illumine les remparts......
- Comment raconter un voyage de 60 personnes environ ? cela en fait des versions ! Qui a vu les mêmes choses ?
- Chacun apportera son récit ; par exemple le marathon : pour la première fois à Marrakech et après 16 ans d’existence, le marathon à pieds s’ouvrait aux rollers.
- Départ à 8h15 du matin, heureusement (si je puis dire) nous nous sommes trompées dans les horaires de réveil - à Marrakech c’est l’heure GMT, l’heure du soleil donc une heure de différence avec Paris-
nous arrivons donc à la salle à manger quasiment vide au petit matin même pas blême car il fait nuit noire ! Ah oui, il est 6 h du matin ici ! En revanche en déjeunant très tôt (2 heures avant le départ du marathon) on peut certainement mieux gérer ses forces , en tous cas c’est ce qu’il advint pour moi car pour la première fois de ma vie j’ai patiné un marathon entier, avec 2 alliés de chocs : un trajet nickel et mes K2 (les derniers POWER !! Ils portent bien leur nom).
- Un marathon donc à recommencer car tout y est pour le plaisir et la performance : une grande boucle de 42,195 km qui traverse l’oliveraie et la palmeraie, toujours sur ce revêtement glissant à souhait et les yeux au loin sur la montagne enneigée !- Tout le monde a pu faire ce marathon même les "ultra débutants" (c’est eux qui le disaient) maintenant ils sont tous des "pro".

- Mais avant cela et pour notre arrivée : fête du Roller prévue le samedi après midi avec démonstrations de slalom et de saut ....... Wwhhhhaaaouhhhhhhh !!!! faut voir ! On ne peut pas raconter le tricotage des grandes jambes de Seb Laffargue au slalom, la dextérité de Vincent Vu Van Kha et les sauts de Lassana en quad !, de Jérémy en salto arrière, et de Racheed à plus de 3 mètres......... non, faut voir !!!!

- Le mardi une excursion était prévue à Essaouira le port construit par les Portugais au XV éme siècle et qui s’appelait alors Mogador et dont les remparts ont servis de décor au film d’Oliver Stone sur Alexandre le Grand !!!

- Rando le long de la plage (où le bitume est toujours aussi nickel) et petite incursion dans la ville accompagné par une voiture de police ; une vraie rando quoi !!!

- Essaouira est un port face à l’Océan Atlantique et les vagues viennent se fracasser sur des rochers et des îles proches envahies par les oiseaux.
- C’est un spectacle de toute beauté, le port est actif mais les pêcheurs étaient ce jour là au repos car nous sommes arrivés la veille de la fête de l’Aid et à la place des cargaisons de poissons frais il y avait les fanions bien rangés des filets de pêche et la jetée déserte au soleil de midi ! La mer était calme , c’est une plage réputée des surfeurs, juste des vaguelettes et même pas froide car j’ai pris un bain agréable.... !

Toute la semaine le soleil a été au rendez vous, un temps doux avec des soirées fraîches. Les rollers ont pour les uns fait des progrès avec Ghizlane , Victor et Jean Marc qui ont animé des sessions sur la place où les sauteurs nous avaient impressionnés le premier jour et ainsi les enfants et les rollers locaux ont pu nous rejoindre et nous montrer ce qu’ils font eux, avec leurs rollers.... Souvent des patins en mauvais état avec 3 roues au lieu de 4 et servants à plusieurs d’entre eux ! Pourtant leurs performances sont étonnantes, les envois de patins pour eux s’organisent, nous avons laissés ce que nous avons pu, merci à tous pour eux, on continue !! Les jeunes sautent sur 2 ou 3 motos comme tremplin, ils ont appris des rudiments de dance roller avec Claudia la quadeuse, ils ont très vite compris tout ce qu’on peut faire dans ce domaine.

- Les jours suivants chacun suivait son mini groupe ou son aspiration.
- Les envies de hammamm ou de promenades dans les souks se faisaient au gré des heures
- Christine et moi, nous avons toujours eu un groupe avec nous qui parcourait Marrakech en rollers, "randos sauvages" avec les jeunes en rollers, vélos et motos qui nous accompagnaient, nous avons pu ainsi découvrir la ville sous un aspect totalement inédit !
- On peut le dire ! Car nous nous sommes retrouvés dans des quartiers très populaires où des gamins hilares nous ont suivis en courant et en riant ;ils nous avaient vu à la télé au moment du marathon et ces patineurs Marocains et Français qui venaient dans leurs quartiers ont été accueillis comme des stars ! En tous cas avec un sourire et une amitié comme on en fait peu..... un seul désir recommencer !

Et maintenant, j’espère aussi que vous allez chacun nous dire votre mot

Le dernier jour Marrakech était déserte pour l’Aid ; les moutons que nous avions vu partout les jours précédents sur les mobylettes, le toit des voitures, les camions, partout, il ne restaient que leurs têtes qui brûlaient sur des feux improvisés dans les souks déserts et fermés....

CLAIRE


Marrakech, tu nous donnes la pêche !

- Tes enfants aux larges sourires ont éclairé notre séjour
- Mohammed et ses copains, Youssef nous ont accueillit merveilleusement.
- On a passé de longues heures ensemble animé par nos rires, nos cris, nos olas divulgué lors de nos randonnées sauvages.
- La police nous a laissé vivre nos délires !!!, elle nous aidait parfois dans des carrefours.
- Nos rollers avaient des petites ailes
- Tes rues au bitume ultra lisse étaient un vrai délice
- Les mots se bousculent et veulent s’insérer dans mon résumé :
- Oranges, cigognes, atlas enneigé, soleil constant, maison bleue dans le jardin Majorelle, place Jemaa El Fna, souks multicolores, poignets de main........
- Notre groupe composé d’élites et de néophytes ont tous pris le départ du marathon et ont tous franchi l’arrivée...
- Youpiii !!!!!!!!!!!!!!!!!
- Enfants en liesse, applaudissements du public, paysage merveilleux.
- Le Maroc est une superbe destination étincellé de rencontres magiques !
- T’avais raison Mouss et mille mercis à Françoise, notre voyagiste.
- Bravo Mouss, Seb, Vincent, Lassana, Jérémy, Rachid, Ghislane, jean-marc, claudia (quadeuse) et victor pour leurs prestations, conseils et disponibilités auprès des jeunes marocains et de tous nos voyageurs à roulettes.
- Planet Roller a vécu un voyage très fort en émotions

Christine



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2015 (v 3.9)