Les voyages passés

   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA avril 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   Best of Holland 2007
   Best of Holland 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005
   MARRAKECH ROLLER
   Amsterdam août 2004
   Belle-ile juin 2004
   Djerba avril 2004
   Cuba avril 2004
   Belle-Ile-en-Mer 2003
   St martin Mars 2003
   Cuba Novembre 2002
   Tunisie Août 2002

Accueil Voyages Voyages passés

Cuba avril 2004
par : Claire

Cuba si !!

Pour sa quatrième édition à Cuba Planet Roller a inauguré de nouvelles voies royales pour le roller et le plaisir de partager des journées ensoleillées avec les Cubains !!

JPEG - 28.2 ko

- Cliquez ici pour voir le trombinoscope

- Cliquez ici pour voir les photos de jérome

Cette année nous étions proches du "raid" !

Arrivée à la Havane et logés en plein centre (hôtel Deauville) sur le Malecon et à deux pas du Prado, notre première rando a eu lieu le long de la mer et jusqu’à Miramar, le quartier résidentiel , de la Havane, où nous étions accompagnés par Santiago, professeur de roller à Santa-Clara.
C’est à lui que nous avons pu laisser le matériel roller offert par les patineurs français.

A Miramar il y a les banians anciens sous lesquels est interviewé le grand pianiste Ruben Gonzalez dans Buena Vista Social Club.

Dès le lendemain nous patinions sur l’autopista (l’autoroute) qui traverse Cuba. Notre périple nous emmenait à Cienfuegos, jolie ville cubaine que nous avons traversé en roller le dimanche au milieu des familles qui mangent des glaces avec leurs enfants au frais en regardant la mer !
A Cienfuégos il y a un joli cimetière que nous avons eu la chance de visiter sans déchausser. Pour nous y rendre nous avons traversé des "quartiers construits par les Russes" dixit notre guide, où les habitants nous voyaient passer de leurs fenêtres et nous applaudissaient !

La soirée a lieu à Guajimico, petite station de "camping". A Cuba , on "campe dans de jolis chalets dans la nature. La lune est impressionnante, il y a une grotte, des chauves souris, tout pour faire la rando des loups-garous ! La nuit est fraîche et les oiseaux innombrables.

Le lundi 5 avril, on repart le matin, vers Trinidad, et une quarantaine de kilomètres de route (au revêtement pourtant effroyable) a été parcourue en roller par une bonne partie d’entre nous !

Nous sommes au bord de la mer, c’est très beau et romantique comme paysage mais il n’est pas idéal de se baigner sauf dans une petite lagune, vision superbe mais la mer y est trop calme, presque stagnante. On se laisse bercer en contemplant le coucher de soleil.
Trinidad est enthousiasmante ! Une ville ancienne que nous rejoignons en roller pour la visiter (nous laisserons nos patins dans le bus, car Trinidad n’est que pavés !) et sur la route une voiture s’arrête : c’est Pepe, notre guide du précédent voyage !

A Cuba pas besoin de portable, notre voyage sera constamment parsemé de rencontres agréables !!! A Trinidad il y a un train ancien qui continue d’arpenter la vallée, nous montons sur les hauteurs de la ville pour voir ce panorama, anciennes résidences des planteurs de canne à sucre avec la fameuse tour pour "surveiller les esclaves" ou surveiller la jeune fille que le maître avait épousé !! et ce petit train qui serpente...
Le soir un "paladar" (restaurant chez l’habitant) simple et convivial nous accueille et nous propose des cigares que nous essayons immédiatement !
Et retour à l’hôtel en roller dans la nuit !!!!!!!!!

Le mercredi 7 avril, il fait toujours très beau et des belles voitures américaines un peu délabrées sillonnent toujours les rues et les routes !
Et nous partons encore en roller vers Sancti-Spiritu pour rejoindre Santa Clara, la ville du Che, sur le conseil d’amis qui ont vu cette route !
En effet elle est parfaite, si parfaite que nous y rencontrons un groupe de patineurs suisses allemands qui font exactement la même chose que nous ! En fait leur chef de rando Gaby, est mariée avec un Cubain, mais cette rencontre ne fait que multiplier le plaisir de patiner à Cuba !
Gaby va également à la chaussée de Santa Maria où nous serons le lendemain car cette chaussée construite sur des hauts fonds remblayés comme à Cayo Coco (cf notre voyage précédent) est un délice de patineurs, elle est lisse, la mer nous entoure et il n’y a presque pas de voitures.
Certains d’entres nous la feront 3 fois (patinant ainsi plus de130 km en 2 jours).
Toutefois à Cayo Coco cela m’avait semblé plus facile, à Santa Maria nous avons le vent de face quelque soit le sens dans lequel nous la prenons !

Mais nous n’y sommes pas encore, nous sommes à Santa Clara et le bus est tombé en panne, d’abord sur un passage à niveau ! Tous les patineurs aident à faire redémarrer, ou propose de partir chercher de l’aide en roller sous les yeux de Cubains qui attendent des heures des transports d’un autre monde (camions délabrés mais ce n’est pas une critique car nous les avions empruntés à Cayo Coco et ce souvenir nous réjouit encore !) puis à l’arrivée dans Santa Clara le bus retombe en panne.
Cette fois, nous rejoignons notre hôtel en roller et aussitôt installés nous partons en reconnaissance au monument du Che.
Un roller cubain se promène par là ! il cherche Santiago, le guide de Gaby ! la soirée se termine dans la piscine - Santa Clara est loin de la mer.

L’hôtel Las Brujas où nous allons résider deux jours non loin de Santa Maria est un paradis !
Toute la région est magnifique, les plages sont celles des affiches les plus tentantes, c’est un vrai rêve réalisé ! Tout le monde prend des couleurs, c’est rollers, bain de mer dans du cristal bleu, promenade sur la plage et soirée musique cubaine !

C’est très dur de quitter Las Brujas. Patiner sur la chaussée pour le départ nous console un peu.
La prochaine étape est moins charmante à première vue : Elguea, los banos El guea ! une station thermale où de nombreux Cubains viennent tremper dans une eau chaude et se faire enduire de boue noire qui rend la peau superbe.
Bien sûr on essaie et cela nous réconcilie avec le cadre un peu désuet !!!

Le dernier jour c’est la Havane, le retour !
En rentrant, on s’arrête à Varadero pour déjeuner, et patiner encore.
Il y règne une chaleur effroyable mais la mer y est splendide et Varadero a encore beaucoup de charme, autant que la Playa del Este où il ne serait pas convenable de ne pas s’arrêter !
nous y retrouvons Gaby ! roller encore et ultime bain au milieu des Cubains, la plage est bondée et comme dans les romans de Zoé Valdès !
Le soir, au Deauville avec des chambres encore mieux, de mon lit je vois tout le Malecon ! ce sera un beau et bon dîner dans ce merveilleux paladar qui servit de décor au film célèbre "Fresa & Chocolate" : la Guarida.
Nous y allons à pied avec Guillermo notre ami cubain depuis des années et tout le monde est ravi de cette soirée.

Le dernier jour sera libre pour chacun, par petits groupes on se promène ou on fait des courses, on admire la Havane, on se remplit les yeux jusqu’au soir car notre avion décolle à 22H30.

Hasta luego !! claire



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2007 (v 3.5)