Les voyages passés

   CUBA AVRIL 2018
   CUBA 2017
   BELLE ÎLE 2017
   THAILANDE 2016
   MIAMI, HAITI, NYC 2016
   BELLE-ÎLE 2015
   CALIFORNIE 2014
   BELLE ÎLE 2014
   ALBANIE 2014
   OUZBEKISTAN 2014
   SAN-FRANCISCO 2014
   BELLE-ILE 2014
   CUBA 2013
   BELLE ILE EN MER 2013
   ALBANIE 2013
   CUBA 2012
   BELLE ILE 2012
   BELLE ILE 2011
   CUBA OCTOBRE 2011
   PRAGUE-BUDAPEST 2011
   BEST OF HOLLAND 2011
   DAKAR 2010
   TUNISIE 2010
   BELLE-ILE 2010
   CUBA MAI 2010
   YEMEN 2010
   BELLE ILE 2009
   CUBA 2009
   DAKAR 2008
   BELLE ILE 2008
   TUNISIE 2008
   SAN FRANCISCO 2008
   AMSTERDAM 2007
   BARCELONE 2007
   BELLE ILE 2007
   HOLLANDE 2007
   BEST OF HOLLAND 2007
   BEST OF HOLLAND 2006
   DJERBA 2007
   MARRAKECH 2007
   CUBA 2006
   CALIFORNIE 2006
   LAC DU DER 2006
   BELLE-ILE 2006
   YEMEN 2006
   Marrakech Marathon 2006
   AMSTERDAM 2005
   BELLE-ILE 2005
   Cuba avril 2005
   MARRAKECH ROLLER

Accueil Voyages Voyages passés

BELLE ILE 2007
par : Christine, Claire

-1ER ALBUM
-2EME ALBUM
-3EME ALBUM
-4EME ALBUM


Belle île 2007, le retour !!!
Chaque année nous y revenons !!!
Et il faut dire que pour cette année on a eu raison !
Quel groupe sympa !!!

Quasiment aucune pub pour Belle île cette année, trop occupés à d’autres projets ?
L’UCPA qui se joint à nous agit de même, pas de flyers, des infos tardives ,
bref on aurait dit qu’on voulait rester entre nous on aurait pas fait mieux !

Nous sommes donc une petite trentaine à nous retrouver sans aucune difficulté devant l’embarcadère de Quiberon, il est bientôt 17h, tout le monde n’est pas encore là mais le soleil est là, lui, et les derniers surgissent à l’instant où nous avons besoin d’eux pour enfin savoir combien nous sommes exactement !!

Jusqu’au dîner c’est un peu comme d’hab.
Philippe nous attend avec la camionnette à Palais, on charge les bagages, le groupe part à pied jusqu’au gîte par le sentier.

On mange dans le jardin en fleurs et ça c’est une première qu’on apprécie
puis dès le premier soir nous sortons pour aller sur la plage de Port Gwenn
écouter André jouer du saxophone sur les rochers devant la mer avec le groupe ébahi
et certains qui continuent à jouer au frisby pendant ce temps là !

C’est surréaliste, c’est l’image de la liberté !
Le soleil se couche doucement dans ses belles lumières et les oiseaux accompagnent le concert.
La nuit tombe, Thierry est venu de Belgique pour faire la lumière, sa frontale accrochée il tourne les pages de la partition et le saxo continue dans la nuit !

Autrefois les comédiens qui logeaient au Risquetout dont mon père avait pris la gérance, avaient placardé partout dans l’île l’affiche avec le titre de la pièce qu’ils proposaient : « En pleine mer » de Slavomir Mrozek
Les gendarmes étaient venus demander si nous avions l’intention de jouer sur un radeau en pleine mer car cela était interdit. ............ la tradition ne se perd pas à Belle île..............

Avec la nuit certains vont jusqu’à Palais, certains autres y sont déjà devant une bière..............

Samedi matin les choses sérieuses commencent avec le rythme à donner au groupe pour accéder jusqu’à la Pointe des Poulains notre rendez vous traditionnel du pic nic !
Pascal qui avait une fête de salsa incontournable vendredi soir, doit arriver par le bateau ce matin, voilà un beau plan de rendez vous qui pourrait foirer. Même pas !
On patine par petits groupes disciplinés de carrefours en croisements.
Faut dire qu’il y a Romain avec nous et avec l’UCPA on fait bien les choses !
On emprunte la petite route de Sauzon parce qu’elle est plus sympa même si c’était pas prévu mais il est encore tôt et arrivés à Sauzon, le port au charme même, certains (toujours les mêmes) s’assoient au premier bistrot et me font croire qu’ils ont commandé un lait fraise, une limonade ou un jus d’ananas.........résultat les terrasses de Sauzon sont envahis par les rollers et les bocks de bière arrivent devant eux ............ une erreur ? Même pas !!
Pourtant il y a une montée pas triste à faire ensuite et impossible d’y échapper pour aller aux Poulains ! On va la faire et on retrouve Pascal qui sort du petit autocar « le transport en commun de Belle île » rendez vous réussi !
Certains sont déjà entrain de se baigner, de jouer au frisby (le frisby a cartonné avec Romain !) et picnic et tout, visite de la Pointe et du phare qui est quasiment un musée avec des explications et des peintures d’oiseaux et nous repartons sous un soleil de plomb pour boire un café au « Golf » .

En passant je note que le musée Sarah Bernhard est ouvert :
Sarah Bernhardt

Belle-île

On a déjà fait 10km le nez au vent !

Au café du Golf on se retrouve assez mal accueillis, et avec un arnaque à l’addition, franchement c’est bien parce que c’est le seul bistrot dans le coin, mais l’année prochaine il y en aura d’autres et sinon on ira jusqu’à l’Apothicairerie, le Golf plus jamais ???
il y a pourtant une belle musique cubaine et l’endroit est assez chouette mais les filles sont de mauvais poil...........

Direction Donant et ses vagues immenses :
on se retrouve devant un lac (comme l’année dernière) les vagues sont au large,
elles se cognent au banc de sable, on ne resiste pas malgré mes menaces de mort subite dans cette plage hyper dangeureuse ;
de toutes façons moi je ne saurais me passer d’un bain à Donant (au moins une fois par an !)
et c’est la thalasso, on est ramollis, zen , cool , et on doit rentrer..
ouillouille, on fait la montée à pied !
Et on voit les menhirs de Jean et Jeanne dans le soir. La route est moins fréquentée et bien lisse, c’est un délice !

En rentrant il est pile poil l’heure de dîner : des frites et des moules en quantité ! On n’a pas eu le temps de prendre notre douche, on dort à table, on se gave de moules, enfin je parle pour moi et Ratha qui est à côté de moi mais après dîner des jeux, des sorties s’organisent quand même ! Quelle pêche !
Nous faisons la connaissance de Laurent, sans le vouloir nous nous étions installé dans sa chambre ! Il dîne seul, mais, Dominique, une jeune fille de Nantes qui vient se promener à Belle île se retrouve à table avec lui, évidemment on les associe !! ensuite on dînera ensemble et ils feront partie du groupe !!

Tous les repas ont été pris dehors au milieu des fleurs dans ce jardin charmant créé par Rose Marie, la propriétaire du gîte, décédée il y a quelques années déjà.

Il y a un très grand nombre de variétés de plantes, il fait doux , tout le monde fait connaissance et l’ambiance est au top !
Il faut bien dire que dans ce groupe nous avons 4 toulousains d’humeur d’humour et une petite fille de 8 ans , Anne Gaëlle, impressionante petite patineuse qui a fait toutes les distances avec nous au même rythme, et sans jamais se plaindre ; elle est prête pour les Jeux Olympiques.
Bravo Anne Gaëlle !
Il y a aussi Franky et Thierry alors le repertoire des histoires drôles est ouvert !!!
Romain a des jeux en pagaille dans sa poche, il y a autant de nouveaux que d’anciens, et moi je suis émerveillée de les rencontrer et de les retrouver !

Dimanche le temps semble dégradé, les nuages plombent le ciel sans pourtant nous empêcher de partir aux Aiguilles de Port Coton, d’ailleurs chaque année maintenant on voit les Aiguilles dans le brouillard.
A présent il y a un muret pour ne pas plonger dans le vide et surtout une belle surface qui inspire immédiatement Romain qui improvise un slalom !
Pendant ce temps certains descendent sur la plage !
C’est la première fois que nous faisons ça !
On a envie de se baigner dans cette crique, je déjeune avec André sur un rocher au large, Lucie qui nous rejoint
Cédric et d’autres sur le rocher c’est bientôt la crise du logement
le temps qu’André revienne avec les sandwiches, j’ai l’impression d’être sur un bateau avec le ressac à mes pieds 5 mètres plus bas ! Et les mouettes qui ricanent ........


Ainsi nous déjeunons aux Aiguilles non s’en être arrêtés au bistrot de Kervilhaouen auparavant et d’y reséjourner en remontant !!
Car maintenant que la pluie fine commence nous sommes prêts à partir pour la plage d’Herlin, notre chemin rituel.
Finalement on y arrive facilement par la jolie petite route, il faut passer par Bangor et il y a cette montée de la mortquitue !
Les automobilistes se comportent bien envers nous, il faut dire que nous avons maintenant le chic pour faire la circulation !

A Herlin la plage est morne et avec moi quelques uns partent par le sentier côtier.
Pendant ce temps le frisby est déjà en action sur la plage et même les baigneurs de notre groupe, il n’y a que 5 personnes autres que nous !!
Par le sentier côtier je retrouve la falaise vertigineuse de tous mes cauchemars frissonnants
la plage de rêve innaccessible avec ses quelques vagues et une eau turquoise vue de 30 mètres de haut avec les fleurs de la lande en premier plan !
Heureuseument Arnaud m’accompagne pour nous baigner sur cette plage , Ratha vient aussi avec nous.
Mais comment y parvenir ?
Un sentier plus escarpé qu’escarpé et se terminant par une corde de rappel est le chemin !
Lucie nous y rejoint et c’est un bain magique !
Sur cette plage où il faut vraiment en vouloir , 2 bellilois , chacun à une extrémité de la plage, sont entrain de lire et de rêver, et plus tard un autre surgit du rocher. Nous allons voir ; le rocher forme un tunnel !!
Chaque année à Belle île j’ai le privilège de voir quelque chose en plus et toujours grâce au groupe !!!
On rentre en moceaux (on a quand même fait 35 à 40 km hier , baignés dans les vagues, fait de l’escalade et encore une trentaine de km aujourd’hui !) avec Fanny on serait restées là toutes les deux sans l’énergie du groupe !!
On revient encore par un nouveau chemin ; en rejoignat la plage de Bordadoué, pas parfait mais plus direct, sauf qu’on trouve le moyen de le rallonger au dernier moment !
Mais on arrive et cette fois-ci Lina a gardé le dîner au chaud,
on mangera quand on sera prêts alors c’est bien propres que nous arrivons à table après la douche du soir !

Voilà c’est presque fini.
Lundi matin le soleil est encore sous nuages sauf pour Cédric qui est brûlé au deuxième degré , quand on vous dit........... !!
on l’a vérifié cette année le soleil sous nuages bronze et brûle.
On range, mais beaucoup vont faire un dernier tour même jusqu’aux Poulains !
Et moi je pars avec Laurent sur le scooter voir la crique dont il nous parle :
elle est située vers la Pointe de Bugul et c’est un bijou bien caché en effet, avec une petite source le long de la roche.

Et maintenant dans le port autour des bagages entassés à l’embarcadère ,
on mange les glaces rituelles délicieuses de Belle île en compagnie d’un ................dauphin !
Oui, oui, Flipper le dauphin bellilois vient se faire photographier et caresser par les touristes ! Il est incroyable, il, ou un de ses frères, nous escorte le long du bateau !!!!!!!! Il y a eu beaucoup de premières cette année à Belle île.
Pour ma part c’était toujours toujours toujours super et très emouvant.
Merci à tous pour votre bonne humeur et votre bon humour
pour votre présence chaleureuse et à bientôt en rollers autour du monde !

Claire



Accueil | Plan du site | Crédits | Info légal   
© Planet Roller 2001-2015 (v 3.9)